Mon chien est adolescent

Mon chien est adolescent

Amikanin > Articles > Éducation > Mon chien est adolescent

Comme pour les humains, le chien adolescent engendre une phase riche en émotions, parsemée de hauts et de bas. Cette période délicate remplie de changements est celle au cours de laquelle l’individu développe peu à peu son autonomie.

Cette période sensible dure et débute à temporalité variable selon les races de chiens : chez les races de petites tailles, l’adolescence peut débuter dès 5 mois. Pour les tailles moyennes, elle commence aux alentours de 9 ou 10 mois tandis que les races géantes peuvent attendre jusqu’à 12-18 mois.

Comprendre l’évolution et les changements survenant au chien adolescent permet de mieux les appréhender et de bien accompagner son chien dans cette étape sensible de sa vie.

chien adolescent amikanin
Photo by Helena Lopes on Pexels.com

C’est quoi l’adolescence ?

L’adolescence est une période, tout à fait naturelle, durant laquelle les individus connaissent une croissance physique, un développement cognitif et psychologique rapides ainsi que de profondes modifications psychiques. Les principales caractéristiques de l’adolescence sont des changements corporels et psychologiques.

Des changements classiques, qu’il est nécessaire d’accompagner mais qu’il ne faut pas dramatiser.

Lorsqu’ils sont chiots, les chiens sont capables d’apprendre et d’absorber une foule de détails, très rapidement et d’une facilité déconcertante. Chaque nouvelle expérience, compétence ou connaissance créent de nouveaux neurones et de multiples connexions neuronales .

⚠️ À retenir : Plus un circuit neuronal est emprunté (comprenez : répété), plus il se renforce (pour bien visualiser, imaginez un sentier qui se transforme en route, à force d’être arpenté, puis en avenue, etc. Jusqu’à devenir une autoroute). Le cerveau fabrique alors de la myéline (une gaine de protection) pour rendre la transmission nerveuse plus rapide et transformer l’action en habitude.

Mon chien adolescent

  1. Les pics hormonaux

Quant on parle “adolescence”, on pense souvent (et surtout) à l’étape majeure de celle-ci : la puberté. En bref, c’est un phénomène enclenché par la maturation des glandes surrénales (qui synthétisent et libèrent les hormones) suivi des glandes sexuelles (testostérone et oestrogène).

Cette libération d’hormones entraîne à son tour une poussée de croissance au niveau de la taille, du poids et de la masse musculaire. Le cœur et les poumons se développent en taille et en capacité, ce qui conduit à une augmentation de la force et de l’endurance.

Les chiens subissent 2 pics hormonaux au total. Par exemple, pour un chien de taille moyenne, on estime le 1er aux alentours de son 6ème mois et le 2nd vers le 9ème mois.

Mais la puberté est bien loin d’être le seul bouleversement biologique pour les adolescents.

Le chien adolescent, du côté cérébral

Chez tous les mammifères, ces modifications hormonales entraînent une réorganisation du cerveau à 3 niveaux durant cette période : l’élagage, la myélinisation et le remodelage.

  1. L’élagage : Le cerveau détruit les circuits neuronaux qui n’ont pas été suffisamment renforcé et donc myélinisé. C’est notamment à cette période que de nombreux comportements gênants apparaissent par exemple.
  2. La myélinisation : La myéline continue son rôle de protéger les circuits neuronaux et d’augmenter leur vitesse d’influx nerveux. Attention donc : chaque comportement renforcé, volontairement ou non, durant cette période, sera exacerbé.
  3. Le remodelage : La zone la plus impactée pendant l’adolescence est celle du cortex préfrontal. C’est lui qui assure la régulation émotionnelle et le rapport aux autres. C’est pourquoi des changements dans la prise de risque, l’humeur, l’irritabilité et les conflits intra et interespèce apparaissent à cette période.

En bref, l’adolescence exacerbe les traits comportementaux de chaque individu selon l’éducation mise en place en amont. Lorsque le chiot est correctement accompagné, compris et guidé dès son arrivée dans son nouveau foyer, l’adolescence peut même passer complètement inaperçue. Mais selon les individus, l’adolescence peut être une période où les humains en charge ont envie de s’arracher les cheveux, voir de regretter le choix de vivre avec un chien. Rassurez-vous : ce n’est que transitoire !

C’est d’ailleurs la période durant laquelle les humains font le plus appel à un éducateur canin comportementaliste, notamment pour des problématiques de :

  • Intensification des réactions émotionnelles ;
  • Développement de l’engagement relationnel ;
  • Comportements plus impulsifs et prises de risques ;
  • Phase conflictuelle avec les figures d’attachement ;
  • Recherche accrue du circuit de récompense ;
  • Disparition de comportements souhaités ;
  • Apparition de comportements dits gênants ;
  • Diminution de la capacité “d’obéissance” ;
  • Tempérament plus marqué avec les hormones ;
  • etc.
adult golden retriever close up photography
Photo by Svetozar Milashevich on Pexels.com

Mon chien est adolescent : que faire ?

Vous le savez désormais : durant cette période, tout l’organisme de votre chien est en effervescence. Pour l’aider à traverser ce cap, il vous faut l’accompagner dans la gestion de ses émotions et en lui apportant un cadre de vie calme et serein. Voici quelques fondamentaux à ne pas perdre de vue :

  • La satisfaction des besoins fondamentaux est indispensable pour maintenir un équilibre émotionnel et faciliter les apprentissages ;
  • Un lien sain avec une bonne communication, une confiance réciproque et de la cohérence ;
  • Une progression pédagogique qui permet sa réussite systématique face aux difficultés rencontrées, ce qui augmente sa confiance en lui ;
  • Ne jamais oublier que cette période sensible est biologique et transitoire dans le développement de la vie de votre chien !

Pour en savoir plus sur les différentes périodes sensibles du chien et son développement cérébral, c’est ici. Vous n’êtes pas obligé de nous croire, mais vous pouvez toujours essayé ! ✨

Sources

  • James Serpell. Cambridge University Press, 2017 – The Domestic Dog: Its Evolution, Behavior and Interactions with People
  • Gary C. W. England, Rebecca Sommerville and Naomi D. Harvey. 2020 – Evidence for adolescent-phase conflict behaviour and an association between attachment to humans and pubertal timing in the domestic dog
  • Sisk CL, Zehr JL. 2005 – Pubertal hormones organize the adolescent brain and behavior.
  • Dehasse, Joel. Éditions Odile Jasob, 2009 – Tout sur la psychologie du chien
  • Daniel J. Siegel. 2018 – Adolescent brain

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :