Développement cérébral du chien #3

Amikanin > Éducation > Développement cérébral du chien #3

La période de transition

Cette période, qui dure quelques jours seulement, est très importante. Elle commence au 15ème jour de vie du chiot, qui correspond généralement à l’ouverture de ses paupières et se termine aux environs du 21ème jour, avec l’ouverture des oreilles.

En une semaine, de nombreuses évolutions (physique, cérébrale et comportementale) se produisent chez le chiot.

  • Les premières dents commencent à apparaitre.
  • Le poids du chiot est multiplié par 4 et la thermorégulation devient totalement efficace.
  • Le chiot commence à se lever, de l’avant à l’arrière, jusqu’à avoir des mouvements coordonnés et pouvoir se déplacer.
  • Le nombre de connexions d’un neurone passe de quelques centaines à plusieurs milliers.

De nouveaux comportements

Attachement mère-chiot : L’imprégation à l’espèce et l’attachement réciproque mère-chiot a lieu. Celle-ci devient alors un symbole rassurant pour ses petits. Une étape clé dans l’acquisition des nouveaux comportements.

Exploration : Comme il est désormais plus mobile, le chiot va commencer à se déplacer et à explorer son environnement. C’est une phase clé de son développement, qui déterminera son comportement à l’âge adulte face aux nouveautés.

Grâce à sa nouvelle mobilité, le chiot s’éloigne en solitaire pour découvrir le monde qui l’entoure. Dès qu’il sera trop loin de sa mère, ou qu’il vivra une émotion, il va se rapprocher d’elle pour être rassuré à son contact, analyser et intégrer son expérience. Une fois retourné au calme, il repartira explorer une autre zone. Ce schéma se produit tout autour de la mère, ce qui forme virtuellement une étoile dont elle est le centre.

Petit à petit, les distances d’exploration seront plus éloignées et coïncideront avec son entrée dans la période d’imprégnation ou dite “de socialisation”.

Une bonne période de transition, c’est quoi ?

L’environnement : Il doit être assez riche pour le stimuler et lui faire découvrir divers objets, textures, bruits, sans être trop (trop fort, trop dur, trop bruyant, etc.).

La mère : Elle doit assurer son rôle de figure sécurisante, pour permettre au chiot d’apprendre à explorer un environnement inconnu en toute tranquillité.

L’homéostasie : C’est la capacité d’un organisme à maintenir une stabilité malgré les changements de son environnement. En bref, le seuil de tolérance face aux stimuli !

En bref !

En une semaine, le chiot, alors âgé de 3 semaines, profite de tous ses sens fonctionnels, est capable d’identifier son espèce et sa fratrie et met en place de nouveaux comportements.

Le développement du cortex cérébral n’en n’est pas achevé pour autant et il se poursuit par une phase de plasticité neuronale très active sous l’influence des facteurs externes.

À partir de sa quatrième semaine, le chiot entre dans une période critique pour son développement cognitif et éducatif : la socialisation et la sociabilisation.

Laisser un commentaire

© Amikanin | 2022.

Réalisé avec ❤️ par Bagheera Production

Éducateur canin Comportementaliste Diplômé d'état

%d blogueurs aiment cette page :